Debout pour le changement : Attirer l’attention sur la question climatique

Le mouvement climatique a une nouvelle fois pris la Suisse par surprise. Après la mobilisation de 2018 et la plus grande manifestation climatique jamais organisée en 2019, que l'Alliance Climatique et le mouvement climatique ont réussi à mettre en place ensemble, un nouveau chapitre s'est ajouté du jour au lendemain : l'occupation de la Place Fédérale avec un camp climatique bien organisé, coloré et pacifique, mais aussi avec un message clair aux politicien·ne·s : ce que vous faites au Palais fédéral ne suffit pas. Les réactions de certains politiciens de droite ont été féroces et la réponse des médias a été énorme.

La couverture médiatique s'est concentrée sur la dispute concernant « l'occupation illégale » de la Place Fédérale, la désobéissance civile à laquelle le camp "Debout pour le changement" a eu recours, de sorte que les sujets de fond sont souvent devenus une note de bas de page. Mais de nombreux médias semblent être bien disposés envers les militant·e·s et leurs préoccupations sociétales. Pour qui réclame sérieusement un changement de système, la transgression de ses limites existe. Qu'on soutienne ou non le mode d'action, dans le fond, le mouvement pour la justice climatique a raison.

Nous sommes loin d'atteindre les objectifs de l’Accord de Paris sur le climat et l'urgence de la question s'accroît. La loi sur le CO2 apporte quelques avancées importantes, mais elle s'inscrit dans la politique habituelle des petits pas. Les moulins politiques en Suisse tournent (trop) lentement pour répondre à l'urgence de la justice climatique mondiale.

D'autres mesures importantes sont nécessaires en plus de cette loi : Nous revendiquons une protection du climat efficace et juste, y compris un soutien financier pour les personnes les plus touchées au niveau mondial, la sortie rapide et complète des énergies fossiles, également pour la place financière suisse, et une justice climatique mondiale. Ces questions doivent maintenant être au coeur pour tous les acteurs concernés. #Riseupforchange donne à ce discours politique et social un espace, une impulsion et une attention.

Stefan Salzmann, Co-président Alliance Climatique

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK