• Rating climatique

    État des lieux novembre 2019

  • Climat-compatibilité des caisses de pension suisses, de la Suva et de la caisse de compensation AVS Compenswiss

    Une évaluation des institutions par rapport aux domaines suivants:

    • Climat-compatibilité des investissements
    • Activités politiques
    • Dialogue entre assuré-e-s et caisse
  • Classification

    Rouge :

    retardataire

    Orange :

    ça bouge

    Vert :

    best practice

  • Critères de l'Alliance climatique

    Rouge

     

    L'institution

    • n'est pas transparente - elle ne maintient pas un site web avec suffisamment d'informations et/ou refuse de répondre aux questions de l'Alliance climatique, 
    • ou elle est transparente mais actuellement pas climat-compatible, 
    • ou bien elle n'a exprimé que des déclarations d'intention qui n'ont pas (encore) été mises en œuvre.​

    La condition pour un classement amélioré est

    • la publication ou la mise à disposition des premiers résultats d'une décarbonisation fondée sur une réallocation suffisamment pertinente du portefeuille en termes de climat - par exemple en excluant les producteurs de charbon, 
    • et/ou l'annonce publique et contraignante d'un plan d'amélioration avec une décarbonisation fortement pertinente sur le plan climatique d'au moins le portefeuille actions dans un délai compatible avec l'Accord de Paris, maximum 1,5°C d'ici 2050.

    Les activités d'Investor's Engagement sont tout à fait souhaitables, mais pas suffisantes pour un classement amélioré en matière de compatibilité climatique; les critères de rating de l'Alliance climatique en matière du Investor's Engagement dans le domaine spécifique des secteurs des combustibles fossiles à forte intensité de carbone ainsi que des producteurs d'électricité qui en dépendent - en particulier du charbon - exigent, en combinaison :

    • un engagement avec une définition claire des objectifs et une mesure d'impact,
    • détermination de délais de sortie en cas d'échec,
    • des premiers pas vers la décarbonisation, par exemple par une sous-pondération progressive des entreprises à forte intensité de carbone dont les perspectives de changement de modèle économique sont peu prometteuses.

    Orange

     

    La caisse de pensions

    • a commencé à décarboniser le portefeuille, par exemple en annonçant publiquement l'exclusion d'au moins des producteurs de charbon ou d'électricité au charbon du portefeuille d'actions ou d'obligations,​
    • et/ou qu'elle a procédé à une réallocation suffisamment pertinente du point de vue climatique au moins au sein du portefeuille d'actions ou d'obligations, mesuré le succès en analysant intensité CO2eq (Scope 1, 2 et 3) ou par une analyse de scénario climatique, et démontré une décarbonisation substantielle en comparaison avec la moyenne du marché,​
    • et/ou s'est fixée de manière contraignante un objectif d'amélioration supérieur à la moyenne avec une décarbonisation au moins du portefeuille actions fortement pertinente du point de vue climatique et ce, dans un délai qui peut être considéré comme conforme aux objectifs de l'Accord de Paris sur le climat.​

    Une perspective de décarbonisation " Best Practice " est perceptible et parait compatible avec les objectifs de l'Accord de Paris sur le climat - maximum 1,5°C d'ici 2050.

    Vert

     

    La caisse de pensions "Best Practice"

    • s'engage en premier lieu dans une politique d'investissement systématiquement durable qui inclut au moins les actions et obligations étrangères et repose sur une sélection conséquente des entreprises sur la base des critères ESG (Environmental, Social, Governance) : elle a ainsi généralement privilégié les entreprises à faibles émissions de gaz à effet de serre (CO2eq intensité Scope 1, 2 et 3) ou à faible impact climatique dans une analyse de scénario ; elle a également déclaré publiquement qu'elle n'investit pas dans les entreprises d'énergies fossiles,
    • et/ou elle poursuit une stratégie climatique " Best Practice " bien documentée et déjà largement mise en œuvre avec une décarbonisation supérieure à la moyenne d'au moins ses portefeuilles actions et obligations, et qui, mesurée par une analyse de l'intensité CO2eq (Scope 1, 2 et 3) ou par une analyse de scénario climatique, progressera encore dans un avenir proche ; ​elle s'engage ainsi sur une voie que l'on peut qualifier de conforme aux objectifs de l'Accord de Paris sur le climat - maximum 1,5°C d'ici 2050 ; cela inclut bien entendu également des investissements verts significatifs, notamment dans les énergies renouvelables.

    Au sens de facteurs de bonus, l'Alliance climatique applique en outre, pour la décision de classement dans le groupe des pionniers " Best Practice ", les critères positifs suivants en combinaison :

    • il est évident que la caisse de pensions investit selon " Best Practices " non seulement les actions et les obligations, mais aussi les placements alternatifs (Private Equity, Infrastructure, Insurance Linked Securities, Private Debt) - par des placements verts comme dans les énergies renouvelables, par exemple,
    • dans le domaine des obligations, l'institution investit également dans des Green Bonds, dont il est prouvé qu'ils ont un impact positif sur le climat,
    • dans le domaine des investissements immobiliers directs (parc immobilier propre), des mesures climatiques supérieures à la moyenne et qui vont au-delà des exigences légales ont fait leurs preuves,  et une trajectoire de réduction des émissions de CO2 est planifiée et (isolation des bâtiments " Best Practice ", chauffage sans combustibles fossiles avec pompes à chaleur et électricité renouvelable, par exemple, ou avec chauffage à distance urbain largement sans combustibles fossiles; bonne accessibilité par les transports publics),
    • il est reconnu que l'institution donne la priorité aux leviers climatiques dont elle dispose sur la base de sa stratégie d'investissement prédéfinie - l'allocation aux catégories de placement, ​
    • la Caisse s'engage à respecter les UN-Principles of Responsible Investing et à en rendre compte - ces UN-PRI sont fondés sur la reconnaissance du fait que les facteurs de durabilité/ESG présentent un risque financier, 
    • par son affiliation à Swiss Sustainable Finance, la Caisse reconnaît la nécessité pour la place financière suisse, y compris les institutions de prévoyance, de jouer un rôle moteur pour des flux financiers durables et climat-compatibles,​
    • parmi les initiatives des investisseurs, la participation au Montreal Carbon Pledge a un impact direct sur le climat, avec l'obligation de la caisse de mesurer régulièrement l'empreinte carbone des portefeuilles ; l'adhésion à la Portfolio Decarbonisation Coalition des investisseurs et des gestionnaires d'actifs est particulièrement remarquable, car elle vise à générer une masse critique d'investisseurs, notamment des caisses de pension, qui donnent le bon exemple et décarbonisent successivement leurs investissements de portefeuille,
All Posts
×