Return to site

Le désinvestissement, ça marche

L’histoire récente donne quelques exemples de campagnes de désinvestissement ayant eu du succès, où les investisseurs ont délaissé des actions, obligations ou fonds d’investissement non écologiques ou problématique du point de vue éthique. Il y a des exemples dans le tabac, au Soudan, mais la plus grande et la plus efficace a été la campagne contre l’apartheid en Afrique du Sud. Jusqu’à la fin des années 1980, 155 universités aux Etats-Unis, parmi lesquelles certaines des plus prestigieuses, avaient retirés leurs placements des entreprises actives en Afrique du Sud. Les gouvernements de 26 Etats fédérés américains et 90 villes, parmi lesquelles les plus grandes du pays, ont désinvesti leurs avoir des entreprises multinationales. La campagne de désinvestissement en Afrique du Sud a été très efficace. Elle a contribué à la chute du régime d’apartheid et à l’établissement de la démocratie en Afrique du Sud.
Le mouvement de désinvestissement contre le charbon, le pétrole et le gaz va contribuer à affaiblir et finalement arrêter l’acceptation publique et l’influence globale énorme de l’industrie des combustibles fossiles. En même temps il  lance l’important débat sur la durabilité et la rentabilité des combustibles fossiles et sur la nécessité de passer à une économie mondiale basée sur des énergies renouvelables.  
Les investissements dans les combustibles fossiles sont un risque pour les investisseurs et la planète – c’est pour cela que nous exhortons les caisses de pension suisses à retirer leurs avoirs de ces entreprises. 

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly