Return to site

Énergies renouvelables

Contrairement aux énergies fossiles, le potentiel des énergies renouvelables est presque inépuisable. L'énergie solaire, par exemple, dépasse largement les besoins énergétiques de l'humanité tout entière, elle est écologique et inépuisable. Le calcul semble donc simple : dès que nous convertirons notre système énergétique à 100% d'énergies renouvelables, le changement climatique pourra être empêché. Les énergies renouvelables sont notre avenir énergétique.

Mais si nous voulons mettre un terme au changement climatique de manière globale et équitable, sans causer d'effets négatifs sur d'autres domaines de la vie et de la population, nous devons nous pencher de manière plus différenciée sur les questions de production et de consommation énergétiques. Il ne suffit pas de tenir pour acquis le niveau mondial et la répartition inégale de la consommation d'énergie. Des solutions à la production et à la consommation d'énergie renouvelable sont nécessaires pour réduire les niveaux de consommation et les inégalités mondiales. De telles solutions existent en Suisse et à l'étranger.

Systèmes d'énergie renouvelable

L'idée de la production d'énergie renouvelable vise à exploiter l'avantage des sources d'énergie renouvelables - au profit des communautés locales qui ne sont pas encore connectées aux réseaux de distribution centralisés. Les énergies renouvelables peuvent être produites localement. Cela rend les collectivités locales moins dépendantes des grands producteurs d'énergie et de leur pouvoir de négociation que les quasi-monopoleurs. La valeur ajoutée de la production d'énergie reste au sein de la communauté. Si les propriétaires d'une centrale électrique sont aussi les consommateurs de l'énergie produite, l'influence des intérêts personnels des investisseurs, qui souvent ne s'intéressent pas principalement au développement local, est écartée.

Efficacité et suffisance

La consommation d'énergie doit être réduite, en particulier dans les sociétés dont l'empreinte écologique n'est pas durable. Selon les objectifs de la société à 2000 watts, chaque personne dans le monde a droit à la même quantité d'énergie. En Suisse, nous vivons actuellement avec trois fois plus d'énergie qu'à l'échelle mondiale - sans compter l'énergie grise importée. La plus grande contribution à cette surconsommation d'énergie provient des domaines de l'alimentation, de la mobilité et du logement. Il est donc urgent d’aller vers la réduction de la consommation totale d'énergie, en plus du passage aux énergies renouvelables. Des technologies plus efficaces peuvent apporter une contribution importante - si elles n'ont pas pour effet que l'efficacité entraîne une utilisation plus intensive d'une technologie (effets de rebond - par exemple, parce qu'une voiture consomme moins d'essence, on conduit plus loin).

Un changement dans le comportement des consommateurs.trices (suffisance) doit également être envisagé afin de réduire la consommation d'énergie. Il ne s'agit pas de propager le renoncement et l'ascèse, mais de chercher des solutions positives. Le partage des biens et des infrastructures réduit la consommation d'énergie lors de la production et l'exploitation. Moins de travail salarié et donc moins de revenus de consommation sont synonymes de réduction de la consommation d'énergie, d'amélioration de la qualité de vie et de plus de temps pour les personnes qui nous sont chères. De tels changements de comportement sont associés à des valeurs individuelles positives.

Stefan Salzmann (Action de Carème), Florian Brunner (SES) 

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK