Return to site

Alarme climatique à Berne : 2000 personnes appellent à un revirement de la politique climatique

Berne, le 8 décembre 2018 : Quelque 2000 personnes ont sonné l'alarme climatique aujourd'hui à midi. La raison en est la politique climatique actuelle. Les manifestants ont critiqué l'inaction de la Suisse en matière de politique climatique et ont appelé à une politique climatique cohérente et équitable. Aujourd'hui, des alertes similaires ont lieu dans plus de 150 villes dans le monde, dont Genève et Neuchâtel.
 
Aujourd'hui vers midi, quelque 2000 personnes ont sonné l'alarme climatique à Berne avec  tambours, sirènes, casseroles et instruments. La raison de l'alarme climatique est la politique climatique actuelle. Le projet déjà laxiste du Conseil fédéral d'une nouvelle loi sur le CO2 a encore été affaibli au Parlement la semaine dernière. Le Conseil national a décidé d'abandonner l'objectif de réduction national et de poursuivre une stratégie calquée sur l'étranger coûteuse et incertaine. « Si la Suisse fait la une des journaux lors de la conférence sur le climat en Pologne, ce sera comme mauvais exemple pour le monde entier », déclare Christian Lüthi, directeur général de l'Alliance climatique qui a organisé la manifestation de Berne.
 
Des politiciens endormis sur le nuage de CO2

Depuis le début du mois de décembre, des négociations sur la mise en œuvre de l'accord de Paris sur le climat ont lieu dans le cadre de la Conférence mondiale sur le climat en Pologne.  « Le dernier rapport spécial du GIEC entrevoit encore une chance de stopper le réchauffement climatique à 1,5 degré. Mais cela signifie que nous devons agir maintenant », déclare Myriam Roth, coprésidente de l'Association suisse pour la protection du climat, qui a lancé l'initiative pour les glaciers.
Pendant l'alarme climatique les conseillers nationaux Imark, Rösti, Wasserfallen et Schilliger ont été réveillés artistiquement par beaucoup de bruit. Représentant la majorité au Conseil national qui rejette la protection du climat ils dormaient sur un nuage de poussière de CO2.
 
Le changement climatique menace les droits de l'homme

Divers discours ont également souligné la menace que le changement climatique fait peser sur les droits de l'homme. Pia Hollenstein, qui, avec plus de 1000 membres des Aînées pour la protection du climat a déposé la première plainte climatique en Suisse, a invoqué le droit à un environnement sain et le droit à la vie consacrés par la Constitution fédérale et la Convention européenne des droits de l'homme : « lI est grand temps que le Conseil fédéral prenne nos droits fondamentaux au sérieux et mette en oeuvre des mesures efficaces pour protéger le climat ». Lisa Meyer, attachée de presse des Climate Games, a ajouté : « La prévention du changement climatique exige des mesures basées sur des solutions collectives et le bien-être de tous, sans distinction de nationalité ou de statut social. »
 
L'alarme climatique à Berne est l'une des nombreuses alertes (plus de 150) qui ont lieu aujourd'hui dans le monde entier. Il y a eu notamment des actions à Genève et à Neuchâtel.
 
Photos de l'alarme climatique (8. décembre)

Philippe Curchod
Philippe Curchod
Philippe Curchod
Philippe Curchod
All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly